LA PANTHERE DES NEIGES FILM

Suite au livre de Sylvain Tesson éponyme, le documentaire de cette aventure de patience est désormais visible et à voir, à ne pas manquer et certainement l'occasion encore de revoir nos urgences d'hommes.

Véritable ode à la nature, ce documentaire subjuguant de beauté fait suite à la publication du carnet de voyage Tibet, Promesse de l’invisible et du livre de photos Tibet, minéral animal de Vincent Munier.

Ayant parcouru les cols himalayens durant des années, traversé le Tibet, foulé les vallées du Ladakh ou du Dolpo, embrassé le royaume du Mustang, foulé les pistes du Karakorum il m'est aisé de témoigner de la beauté de ces paysages.

Mais beacoup plus compliqué de constater que la vie que nous menons ici manque parfois de sens dans cette course à l'urgence consumériste, aux besoins vulgaires de nous afficher ou comparer sur ou dans nos réseaux respectifs, de saboter ces équilibres naturels désormais précaires par nos actions souvent totalitaires au détriment des autres vivants, d'oublier en somme ce luxe de la vie et ces petites choses divines. Ces choses qui nous ont fait une place dans ces grands espaces et que nous ne savons plus voir.

J'ose croire que ce documentaire aux images, à la musique et aux dialogues rares saura tout d'abord devenir incontournable ou éternel mais surtout avoir peut-être le pouvoir de modifier un peu nos consciences, nos avenirs et nos priorités.

Tesson écrit bien, Munier fige l'image mais à eux deux nous emportent bien au-delà de l'instant puisque le support propose des nuits des temps aux couleurs éternelles que nous devrions fortement apprécier pour que ce rêve puisse se poursuivre.

Que ce soit dans les grandes plaines africaines, les déserts de Gobi ou du Thar, l'Atacama, les fôrets amazoniennes, le kamchatka, la toundra sibérienne, les Himalayas, là où le "grand tout" règne, l'homme devrait s'y sentir ridicule dans un premier temps, pour peut-être considérer que la faune ou la flore locale ne nous a pas attendu pour faire l'hymne à la vie et ses équilibres ancestraux, sans cesses en mouvements mais suffisaments présents pour que l'homme n'y plante pas, sans aucune considération, ses graines de futurs dévastateurs. Pour qui nous prenons-nous?

Nous vous invitons à voir ce film, ces images, peut-être une panthère avec un courage et espoir aussi fou qui nous anime quand nous parcourons cette Terre.

N. Ambrosetti
© v.munier
May 1, 2022
partager...