Current date
_réserver
human on earth :
Current date
REGULAR EDITION

BAUDELAIRE

"Les paradis artificiels"

On sait que Baudelaire fut de ceux qui, cherchant toujours leur part d'absolu, se laissèrent tenter par la promesse d'ivresses nouvelles. En lisant la prose poétique qui nous restitue ces visions de haschisch et d'opium, on ne peut qu'être envoûtés à notre tour. La beauté de cette prose tient du rêve ; elle a quelque chose de composite et de bizarre : le poète oscille entre le récit et l'essai, l'analyse et la traduction. Il trouve en effet certaines de ces visions dans les écrits autobiographiques de Thomas de Quincey auxquels est consacrée la deuxième partie des Paradis artificiels. Mais il ne faut pas que ces paradis entrevus demeurent artificiels, ils doivent prendre corps au sein de la création ; pour cela, le poète doit instaurer un équilibre en maîtrisant son rêve. La seule drogue qui mérite qu'on se damne pour elle, c'est la Poésie !

Faut-il partir ? Rester ? Le voyage intérieur initiatique n'est pas le seul qui enfante des beautés inconnues ?

Lisa Azouz
©Baudelaire
July 13, 2022
partager...
< prev
next >
En cliquant sur « Accepter tous les cookies », vous acceptez le stockage de cookies sur votre appareil pour améliorer la navigation sur le site, analyser l'utilisation du site et nous aider dans nos efforts de marketing. Consultez notre politique de confidentialité pour plus d'informations

Vous cherchez quelque chose ?