WE LOVE BUDDHISM AND PRAYER'S FLAGS

Le festival annuel Saga Dawa, qui a lieu au Tibet, est le festival religieux le plus important du pays.

Le festival est célébré pour commémorer le moment où Sakyamuni (Bouddha) a atteint l'illumination, et est généralement observé en visitant des temples, en allumant des lanternes et en pratiquant la gentillesse et la générosité. L'un des événements les plus significatifs de Saga Dawa est le remplacement du mât de Tarboche, un célèbre mât drapé de drapeaux de prière tibétains qui se dresse sur la montagne sacrée de Kailash. Cinq points importants à découvrir sur ces drapeaux:

1. Ils sont ancrés dans la tradition boudhiste

Selon la légende bouddhiste, les premiers drapeaux de prière ont été utilisés par le Bouddha Gautama, sur les enseignements duquel le bouddhisme est fondé. Les dévas, qui dans le bouddhisme sont un type d'entité non humaine semblable à un dieu, porteraient des drapeaux avec les prières du Bouddha Gautama écrites dessus pour combattre les azuras, qui sont un type de demi-dieu sombres.

2. Les couleurs ont un sens

Les drapeaux de prières tibétains sont brillants et beaux, mais leurs couleurs ne sont pas seulement pour le spectacle. Chaque teinte signifie un élément — et les drapeaux sont toujours disposés dans un ordre précis, de gauche à droite : bleu, blanc, rouge, vert, jaune. Le bleur eprésente le ciel, le blanc représente l'air, le rouge symbolise le feu, le vert symbolise l'eau et le jaune symbolise la terre. Les cinq couleurs ensemble signifient l'équilibre.

3. Les drapeaux ne sont pas des mantras destinés aux dieux

C'est une idée fausse: les mantras imprimés sur les drapeaux sont plutôt portés par le vent et censés répandre la bonne volonté et l'énergie positive partout où ils vont.

4. Il existe plus d'un type de drapeau

Bien que les drapeaux de prières de forme carrée et suspendus horizontalement soient sans doute les plus courants, ils ne sont pas la seule variété de drapeaux de prière tibétains que vous verrez être utilisés sur des sites sacrés et à des dates importantes du calendrier. Ces drapeaux sont appelés drapeaux de prière lung dar. Les drapeaux qui volent verticalement, qui sont moins courants, sont connus sous le nom de drapeaux dar cho ou dar chen

5. Les bonnes intentions sont importantes

Vous n'avez pas besoin d'être bouddhiste pour accrocher des drapeaux de prière, mais il existe une bonne façon de les accrocher. Tout en enfilant vos drapeaux partout où vous choisissez de les afficher, il est important de garder à l'esprit les bonnes motivations désintéressées, conformément à l'objectif ultime des drapeaux, qui est de répandre la positivité partout.

Nous vous proposons de nombreux voyages sur mesure dans les Himalayas, avec des équipes incroyables. Ladakh, Mustang, Dolpo, Népal au sens large, Tibet, Bhoutan, Zanskhar, Kailash, des horizons nouveaux et intemporels...

Contactez-nous pour plus d'informations.

Nicolas Ambrosetti
April 21, 2022
partager...