Current date
_réserver
human on earth :
Current date
REGULAR EDITION

MARILYN SILVERSTONE

A true visionary

Née à Londres en 1929, Marilyn Silverstone est diplômée du Wellesley College dans le Massachusetts, puis a travaillé comme rédactrice adjointe pour Art News, Industrial Design et Interiors dans les années 1950. Elle a également été productrice associée et chercheuse historique pour une série de films sur les peintres, primés aux Oscars.

En 1955, elle commence à photographier professionnellement en tant qu'indépendante à l'agence Nancy Palmer de New York, travaillant en Asie, en Afrique, en Europe, en Amérique centrale et en Union soviétique. En 1959, elle fut envoyée pour une mission de trois mois en Inde, mais finit par déménager à New Delhi et y resta jusqu'en 1973. Pendant cette période, elle produisit les livres "Bala Child of India" (1962) et "Ghurkas and Ghosts" (1964). , puis "The Black Hat Dances" (1987) et "Ocean of Life" (1985), un voyage de découverte qui vise à emmener le lecteur au cœur d'une culture bouddhiste complexe et compatissante. "Kashmir in Winter", un film réalisé à partir de ses photographies, a remporté un prix au Festival du film de Londres en 1971.

Elle est devenue membre associé de Magnum en 1964, membre à part entière en 1967 et contributeur en 1975. Silverstone, dont les photographies ont été publiées dans de nombreux magazines majeurs, notamment Newsweek, LIFE, Look, Vogue et National Geographic, est devenue religieuse bouddhiste ordonnée en 1977. Elle a vécu à Katmandou, au Népal, où elle a pratiqué le bouddhisme et fait des recherches sur les coutumes en voie de disparition du Rajasthan et les royaumes himalayens. Elle est décédée en octobre 1999 au monastère de Shechen, près de Katmandou, qu'elle avait contribué à financer. Le domaine photographique de Silverstone est géré par Magnum Photos sous la direction de James A. Fox, ancien rédacteur en chef de Magnum et actuel conservateur.

"A photograph is a subjective impression. It is what the photographer sees. No matter how hard we try to get into the skin, into the feeling of the subject or situation, however much we empathize, it is still what we see that comes out in the images, it is our reaction to the subject and in the end, the whole corpus of our work becomes a portrait of ourselves" - Marilyn Silverstone

Cher voyageur, si cet avant-goût ne vous suffit pas, que vous souhaitez connaître tous nos secrets ultra exclusifs, contactez-nous directement en cliquant juste ici !

Lisa Azouz
©MarilynSilverstone
February 1, 2024
partager...
< prev
next >
En cliquant sur « Accepter tous les cookies », vous acceptez le stockage de cookies sur votre appareil pour améliorer la navigation sur le site, analyser l'utilisation du site et nous aider dans nos efforts de marketing. Consultez notre politique de confidentialité pour plus d'informations

Vous cherchez quelque chose ?