THE 2022 TRAVEL VANGUARD

Le changement, c'est maintenant !

D'après le classement réalisé par l'exceptionnel magazine AFAR, des entreprises ont été acclamé grâce à leur engagement pour un avenir plus durable, égalitaire et responsable dans l'industrie du voyage.

1. United Aviate Academy

94%
de tous les pilotes d'avions étaient des hommes et 93% étaient blancs. (U.S. Bureau of Labor Statistics, 2021)

En plus de révéler un énorme problème d'inégalité, ces statistiques montrent également que les écoles de pilotage manquent des opportunités de trouver les meilleurs et les plus brillants talents de l'aviation de nouvelle génération du pays, selon Dana Donati, PDG de la nouvelle United Aviate Academy (UAA).C'est pourquoi, en décembre 2021, United Airlines a lancé UAA. L'académie diversifie l'aviation, tout en répondant à la diminution de la main-d'œuvre de l'aviation et au coût prohibitif des écoles de pilotage approuvées par la Federal Aviation Administration.

La mission de l'académie est de créer le plus large bassin de candidats exceptionnels possible en supprimant les obstacles financiers et en s'attaquant aux mauvais antécédents de l'industrie en matière d'efforts de recrutement parmi diverses communautés. Pour Donati, la mission est personnelle : « Étant une femme dans l'aviation, je connais de première main les obstacles et les difficultés financières auxquelles j'ai dû faire face pour atteindre mes propres objectifs et rêves ».

2. Volcanoes Safaris

Volcanoes Safaris, qui a célébré son 25e anniversaire cette année, offre l'une des meilleures façons de voir les gorilles de montagne en voie de disparition d'Afrique de l'Est. Mais ce qui distingue l'entreprise, c'est son engagement de longue date à faire du peuple, une priorité absolue pour l'entreprise. Fondée par Praveen Moman, qui est né en Ouganda et a passé son enfance à explorer les habitats des gorilles des montagnes des Virunga, Volcanoes Safaris gère quatre lodges en Ouganda et au Rwanda. Un des premiers acteurs du retour du tourisme après le génocide, Volcanoes a ouvert la voie en ramenant les emplois dans l'hôtellerie tout en protégeant les communautés qui coexistent avec la faune. L'entreprise embauche massivement du personnel de la région des Grands Lacs d'Afrique de l'Est, où de nombreuses familles ont été touchées par la guerre et les déplacements. Les femmes représentent plus de 50 pour cent du personnel de direction actuel.

Pendant la pandémie de COVID-19, l'entreprise s'est associée à la Société allemande d'investissement pour offrir des secours à plus de 10 000 personnes à proximité de ses lodges, sous forme de masques, de réservoirs d'eau, d'installations de lavage des mains, de dons de nourriture, etc. "Si vous voulez que la faune ait un avenir, alors vous devez vous concentrer sur les communautés", déclare Moman, qui pense que les populations locales devraient être le moteur de la conservation, plutôt que de la leur imposer. "Ils ont besoin de ces terres pour cultiver et se nourrir, pouvoir construire une maison, envoyer leurs enfants à l'école et avoir un gagne-pain économique. La conservation doit faire partie de la chaîne économique."

3. The Schoolhouse Hotel

Plus de 60 millions d'Américains vivent avec un handicap, mais la majorité des hôtels aux États-Unis ne respectent que les exigences d'accessibilité minimales de l'Americans with Disabilities Act .Hammerman a fondé le Schoolhouse Hotel, la première propriété de charme au monde à intégrer l'accessibilité dans chaque partie de l'expérience client. Hammerman, dont la fille est atteinte de paralysie cérébrale, est un avocat qui a quitté son emploi chez Merrill Lynch en 2007 pour créer le Disability Opportunity Fund (DOF) à but non lucratif, qui investit dans de petites entreprises axées sur les solutions d'accessibilité. Ouvert en mai 2022 à White Sulphur Springs, en Virginie-Occidentale, le Schoolhouse Hotel est le premier projet hôtelier du DOF. "Vous concevez une expérience pour différents types de besoins, et vous n'allez pas couvrir tous les handicaps", déclare Hammerman. "Nous avons donc décidé d'essayer de penser à 99% d'entre eux et d'anticiper les nouvelles choses qui se présenteront."

L'équipe a consulté des experts sur tout, des déficiences visuelles et auditives à la neurodiversité. Ils ont supprimé un premier plan pour les appliques murales de salle de bal, car une source de lumière inutile pourrait potentiellement perturber la clarté visuelle pour ceux qui s'appuient sur la langue des signes ou la lecture labiale.

Hammerman espère donner l'exemple aux hôtels qui ne puisent pas dans les 13 000 milliards de dollars de revenu disponible annuel que représente le marché des personnes handicapées. « Nous voulons que le Schoolhouse Hotel soit une vitrine ».

4. The Travel Corporation

La Travel Corporation (TTC), qui possède et gère 40 marques de voyage, dont Uniworld Boutique River Cruises, Red Carnation Hotels, Contiki et Trafalgar Tours, a publié son tout premier rapport d'impact annuel en mai 2022. Le rapport suit les progrès de l'entreprise par rapport à 11 objectifs de développement durable alignés sur les objectifs de développement durable des Nations Unies. Parmi les objectifs de TTC à atteindre d'ici 2025 : utiliser 50 % d'électricité à partir de sources renouvelables, lutter contre le surtourisme en élargissant de 20 % les offres aux régions moins visitées et réduire le gaspillage alimentaire de 50 %. TTC veille également à ce que toutes les expériences avec la faune adhèrent à une politique de bien-être animal créée en partenariat avec World Animal Protection, une organisation à but non lucratif basée à Londres.

Le premier rapport, qui capture les données de 2020 et 2021, fait partie d'une stratégie quinquennale appelée How We Tread Right. Les rapports créent de la transparence, selon Shannon Guihan, responsable du développement durable chez TTC. "Les données ne mentent pas, et elles nous aident à identifier ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas, nous permettant de changer de vitesse pour garantir les meilleurs résultats."

Au fur et à mesure que sa stratégie de développement durable se déploie, TTC devient de plus en plus ambitieuse. Depuis le lancement de sa stratégie en 2020, l'objectif principal de l'entreprise est d'atteindre le net zéro. Au printemps 2022, elle a soumis ses objectifs d'émissions de gaz à effet de serre pour examen par l'initiative Science Based Targets. Une fois approuvée, TTC deviendra la plus grande agence de voyage privée avec des objectifs de réduction vérifiés et basés sur la science.

5. Travalyst

Selon une récente enquête de Booking.com, plus de 80 % des voyageurs internationaux déclarent que les voyages durables sont d'une importance vitale. Pourtant, les agences de voyages ont peu de moyens de montrer aux clients potentiels que leur hôtel ou leur vol est un choix écologique. Travalyst est une organisation à but non lucratif fondée en 2019 par le prince Harry. Il offre des informations et des outils qui aident les voyageurs conscients à faire des choix plus éclairés sur ce qu'il faut réserver.

Travalyst a réuni des entreprises mondiales dotées de puissantes plateformes numériques, notamment Tripadvisor, Booking.com et, plus récemment, Google et Expedia Group, pour créer des normes communes de mesure de la durabilité dans les hôtels et l'aviation.

"Nous savons que pour vraiment généraliser les voyages durables, il ne s'agira pas d'une seule entreprise, d'une seule organisation ou d'une seule organisation à but non lucratif. Cela doit être un effort collectif.", déclare Sally Davey, PDG de Travalyst.

Pour les hôtels, la coalition a créé un ensemble de normes de durabilité qui incluent le fonctionnement à 100% d'énergie renouvelable et l'investissement d'un certain montant de revenus dans des projets communautaires et de conservation. Les mesures ont été déployées sous la forme du badge Travel Sustainable de Booking.com en 2021, suivi peu après par l'outil de recherche d'hôtels de Google Travel, qui comprend désormais un filtre "éco-certifié". Pour les données de vol, le calculateur d'émissions de Skyscanner est aligné sur celui de Google, afin que les consommateurs puissent simplement rechercher des vols et en opter pour un avec moins d'émissions de carbone.

6. Six Senses

Depuis sa création en 1995, la marque hôtelière Six Senses considère la durabilité environnementale comme un aspect clé du luxe et du bien-être. Et tandis que Six Senses continue d'évoluer - avec 21 hôtels et centres de villégiature dans 17 pays, dont beaucoup dans des environnements éloignés et biodiversifiés - il en va de même pour son engagement pour la planète. « La durabilité fait partie de qui nous sommes. La façon dont nous construisons, opérons et interagissons avec la communauté résume notre philosophie. Nous le faisons depuis près de 30 ans et c'est ancré dans notre culture d'entreprise.», déclare le PDG Neil Jacobs.

Toutes les propriétés Six Senses ont des agents de développement durable à temps plein qui identifient les projets qui auront le plus grand impact. Au Six Senses Fort Barwara, récemment ouvert, dans l'État aride du Rajasthan en Inde, un effort de régénération contribue à lutter contre la désertification. Aux Maldives, Six Senses Laamu dispose d'une équipe de biologistes sur place dédiée à la conservation marine. Six Senses Yao Noi en Thaïlande a installé des filtres qui fournissent de l'eau potable à plus de 107 000 habitants.

7. USTOA & Innovation Norway

En mai 2022, 40 responsables du voyage du monde entier se sont réunis à Bodø, en Norvège, pour discuter de la manière dont leurs entreprises devaient évoluer pour faire face au changement climatique. Ils ont essayé certaines des expériences de voyage les plus écologiques de Norvège, notamment les visites silencieuses du fjord de Brim. Ils ont entendu des intervenants tels que Wanjiku « Wawa » Gatheru, fondatrice de Black Girl Environmentalist, une communauté ancrée dans les principes de justice environnementale. Ils s'étaient réunis dans le cadre du tout premier sommet Sustainability is Responsibility, organisé par l'Association des voyagistes des États-Unis (USTOA) et Innovation Norway.

Lors du sommet, Innovation Norway a partagé la logistique pratique pour atteindre ses objectifs climatiques, y compris la façon de surmonter les obstacles financiers et gouvernementaux. La Norvège, un leader mondial en matière de durabilité, s'attaque au changement climatique avec des mesures qui ont été approuvées par le Conseil mondial du tourisme durable. Le pays vise à mettre fin à toutes les ventes de véhicules neufs à essence d'ici 2025. Aujourd'hui, grâce aux incitations fiscales, plus de la moitié des voitures neuves achetées en Norvège sont électriques. D'ici 2026, les fjords de l'ouest de la Norvège n'autoriseront que les ferries électriques, les navires de croisière et les bateaux de tourisme à zéro émission. D'ici 2030, la capitale Oslo prévoit d'avoir réduit de 95 % ses émissions de carbone.

"Nous en sommes à la première étape de la construction d'une communauté durable qui progressera au cours des 50 prochaines années", a déclaré Terry Dale, président de l'USTOA, l'association professionnelle du voyage représentant près de 19 milliards de dollars de revenus et 9,8 millions de voyageurs annuels.

8. Intrepid Travel

En 2010, le voyagiste Intrepid Travel, basé à Melbourne, est devenu neutre en carbone. En 2018, elle est devenue la plus grande "B Corporation" de l'industrie du voyage, c'est-à-dire une entreprise sociale certifiée. En 2019, il a embauché une climatologue, le Dr Susanne Etti, pour diriger les efforts de décarbonisation de l'organisation pour ses voyages et ses opérations mondiales. En 2020, Intrepid est devenu le premier voyagiste mondial à créer des objectifs d'émissions scientifiquement vérifiés. Et d'ici 2035, l'entreprise souhaite que ses émissions soient conformes au seuil de l'Accord de Paris de 1,5 degrés Celsius.

« Nous pouvons réussir sur le plan commercial, mais nous pouvons également avoir un objectif très solide. Et si vous réussissez ces deux choses, avoir un objectif fort peut conduire au succès commercial, et avoir un succès commercial fort signifie que vous pouvez investir davantage dans vos activités.», déclare Thornton.

Le prochain domaine d'intérêt est de devenir un participant plus actif à la justice raciale et sociale. En 2019, l'entreprise a créé un plan d'action de réconciliation pour renforcer les liens avec les groupes des Premières Nations en Australie. Pendant ce temps, les bureaux basés aux États-Unis établissent des relations avec des entreprises appartenant au BIPOC et des représentants de groupes tels que la Nation Crow, le peuple Lakota et la National Blacks in Travel and Tourism Collaborative. Les itinéraires américains d'Intrepid incluent désormais une expérience dans le Dakota du Sud racontée d'un point de vue autochtone.

9. Virginia Tourism Company

En 2019, alors que la Virginia Tourism Corporation (VTC) se préparait à commémorer le quadricentenaire de l'arrivée des Africains en Virginie, la société a interrogé les visiteurs noirs sur leurs expériences dans l'État.

"Certaines des réactions étaient 'Nous ne nous sommes pas sentis les bienvenus', 'On nous a parlé', 'On ne nous a pas dit la vérité' et 'On ne nous a pas donné toute l'histoire", se souvient Rita McClenny, PDG de VTC. Pour McClenny, une femme noire née et élevée en Virginie, ces réponses n'étaient pas surprenantes. Mais les données concrètes ont servi de catalyseur dont elle a estimé que l'organisation avait besoin pour adopter une approche plus inclusive du tourisme. « Les images font une différence. Si je ne me vois pas dans l'histoire, alors je ne crois pas forcément que j'y sois le bienvenu, car personne ne me ressemble."

À l'aide de ces informations, VTC a adopté une approche de grande envergure pour que les voyageurs noirs se sentent mieux accueillis en Virginie, en travaillant en étroite collaboration avec son agence de publicité, ses organisations de marketing de destination et ses photographes indépendants. Depuis 2018, le conseil de 12 personnes de l'organisation est passé d'une seule femme noire à cinq personnes de couleur. VTC a travaillé avec des musées et des sites emblématiques de Virginie, notamment Montpelier, Monticello, Jamestown et le monument national de Fort Monroe, pour raconter des parties de l'histoire des Noirs qui avaient été oubliées ou enterrées. Monticello présente désormais la vie d'éminents résidents noirs tels que Sally Hemings, une femme née en esclavage en Virginie qui a eu plusieurs enfants avec Thomas Jefferson.

Alors, cela ne vous donne-t-il pas foi en l'avenir ? #KEEPFAITH

https://www.afar.com/magazine/the-2022-travel-vanguard?utm_source=social&utm_campaign=vanguardshare

Lisa Azouz
©AFAR
October 31, 2022
partager...